Ma liste de blogs

mardi 27 février 2018

Syriens




En démocratie :


- Vous me prendrez bien quelques Syriens ?
- ben c'est à dire que nous ne l'envisagions pas. Vous comprenez nous sommes déjà suren...
- vous m'avez mal compris : vous allez me prendre  quelques Syriens. Cent précisément. D'ailleurs ce ne sont pas des Syriens mais des Érythréens. Mais nous n'allons pas nous arrêter à ces détails.
- Cent ? Mais notre village ne peut pas...
- Cent cinquante !
- mais...c'est impossible !
- deux cents !
- bon bon, d'accord. Et quand arriveront-ils ?
- demain. Par car. Tachez de bien les accueillir, de leur montrer ce qu'est la légendaire hospitalité à la française. Vous comprenez ces clandes...pardon, ces réfugiés, ont beaucoup souffert, ont vécu mille périls avant d'arriver ici. Il serait regrettable de les décevoir. L'Etat ne vous laissera pas tomber : vous recevrez 30 euros par jour et par clandes...pardon, réfugié.
- 30 euros ? Mais c'est très insuffisant ! nous allons devoir relever les impôts locaux ! Déjà que....
- 25 !! Bonne idée les impôts locaux entre parenthèses.
- mais nous ne pouvons pas. Laissez moi vous expliquer....
- 20 !!
- Bon bon, d'accord.
- Parfait. Je vois que vous êtes un homme raisonnable. Monsieur, ravi d'avoir fait votre connaissance et bonne chance !
..............
- T'as entendu ça Marcel ? Relever les impôts locaux une bonne idée ! Déjà que nous avons été obligés de le faire l'année passée pour rembourser les emprunts toxiques que la précédente municipalité avait contracté auprès de Dexia....Ils sont devenus fous à Paris.
- Sûr ! Et puis vois-tu, moi, je la voyais autrement la démocratie. On ne nous demande même pas notre avis, on nous impose ça comme ça, sans la moindre concertation. Ça sert à quoi d'être un élu ? Tu peux me le dire ?
- tais-toi ; tu me fais mal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire